Transformer la biomasse en matière combustible pour sa valorisation énergétique

Parmi les diverses utilisations de la biomasse, on trouve la production d’énergie électrique grâce à l’emploi de co-générateurs thermiques, c’est à dire des chaudières qui exploitent la biomasse pour chauffer de l’eau. Ce chauffage génère de la vapeur en mesure d’activer des turbines, qui permettent de produire de l’énergie électrique. Critère essentiel à respecter pour que cela fonctionne : il faut que la biomasse soit traitée et criblée de manière opportune.

Afin de répondre à cette exigence, Mion Ventoltermica conçoit, fabrique et réalise des installations destinées au traitement, au travail (séchage, broyage et déchiquetage, transport de produit raffiné, aspiration de chutes d’usinage, filtration de l’air de traitement) et à la valorisation énergétique (traitement des fumées de combustion également avec récupération de chaleur) de la biomasse sous toutes ses formes.

Les machines sont réalisées en se basant sur les exigences spécifiques du client, en fonction du type et de la quantité de matériau à traiter et du contexte d’application.
En présence de poussières potentiellement explosives, les équipements sont développés et produits par Mion Ventoltermica en conformité avec la directive communautaire 2014/34/UE (Directive ATEX).

Broyeur raffineur à marteaux mobiles

Plus de détails sur la solution

Pour être transformée en matériau combustible pour sa valorisation énergétique, la biomasse doit être séchée puis traitée de manière adéquate selon les processus suivants:

  • Broyage et déchiquetage (raffinage)

Pour broyer les déchets de bois, on utilise habituellement un broyeur, suivi d’un broyeur à couteaux ou bien d’un broyeur à marteaux pour le déchiquetage.

  • Retrait des substances non ligneuses (sélection)

Une fois broyé et déchiqueté, le résidu de bois est débarrassé des éventuelles substances étrangères présentes. Le retrait des matériaux métalliques est effectué par séparation magnétique tandis que les matières inertes sont séparées par le biais de séparateurs à vent qui opèrent en utilisant des flux d’air.

  • Homogénéisation et classification granulométrique (criblage)

Tout le matériau ligneux résiduel est séparé en fonction de sa granulométrie au moyen de séparateurs et/ou cribles. La fraction de matériau qui respecte la granulométrie définie pour le cycle de traitement suivant continue son chemin, tandis que la partie plus grossière subit une seconde phase d’homogénéisation de la granulométrie à travers des machines de raffinage.

Grâce à sa grande expérience dans le domaine, Mion Ventoltermica étudie avec le client la solution la mieux adaptée et l’accompagne dans toutes les phases de prise de décision, du dimensionnement des machines, à la définition des systèmes d’aspiration et filtration, et au transport, stockage et traitement de la biomasse, jusqu’à la valorisation énergétique correspondante.
En présence de poussières potentiellement explosives, les équipements sont développés et produits par Mion Ventoltermica en conformité avec la directive communautaire 2014/34/UE (Directive ATEX).

Partagez sur

Notre site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience. Le site est configuré pour permettre l'utilisation de tous les cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez son utilisation.